Skip to main content

Dans cet article, on va regarder comment vous allez pouvoir faire un feedback à votre graphiste, et éviter ainsi de s’arracher les cheveux quand il ne fait pas le travail que vous escomptiez.

Vous connaissez l’entreprise Pixar ? et  notamment son co-fondateur : Ed Catmull qui disait :  “Une bonne note explique ce qui ne va pas, ce qu’il manque, ce qui n’est pas clair et ce qui n’a pas de sens. Une bonne note s’envoie au bon moment, c’est-à-dire pas trop tard pour avoir le temps de régler le problème. Une bonne note est spécifique et précise. “Je me suis ennuyé” n’est pas une bonne note.” Cette citation illustre parfaitement ce que doit être le processus de feedback ; quelque chose de constructif qui doit prendre en compte chacun des parties.

Comment faire pour ne plus que donner un feedback devienne une charge mentale ?

 

Définir un mètre étalon, une référence, un objectif

Avant toute chose, il faut que vous définissiez un cadre, un objectif. Il faut que vous sachiez (vous et votre prestataire) où vous aller durant votre projet. Evidemment, ce cadre sera définit à l’aide du briefing créatif. Je vous conseille donc de bien le définir en amont de votre relation de façon à avoir un socle de référence avec votre graphiste. Au delà de poser les bases du projet créatif, il vous servira de référentiel neutre quand vous aurez des remarques à faire. je consacrerai la rédaction d’un article sur le briefing créatif pour vous guider dans la conception d’un véritable outil.

 

Votre avis en tant que client ne compte pas

Je le conçois, le titre est un peu rude mais il reflète une idée sous-jacente. Finalement, votre avis en tant que client compte peu dans la progression du projet. Si vous le faites ainsi, vous allez intégrer un aspect subjectif dans le projet. En effet, ce qui est important dans un feedback, c’est de pouvoir faire avancer les choses. Le fait de donner un avis décontextualisé et subjectif ne sert à rien.

C’est pour cela que le faire en tant que client ne sert à rien. Vous devez le faire en tant que partenaire. Le recul, c’est la clé. Vous devez prendre du recul sur votre projet pour donner un avis constructif et pertinent. Si je vous ai parlé du briefing créatif juste en entête de l’article, ce n’est pas anodin. En tant que partenaire, vous devez vous servir de ce document pour laisser votre feedback.

 

Chercher à être constructif, positivité

Quand on travaille avec un graphiste, on doit chercher à faire des commentaires constructifs. C’est à dire que vous devez apporter de la valeur quand vous faites un feedback à votre graphiste. Vous ne pouvez pas simplement lui dire « je n’aime pas », « en bleu, c’est mieux ».

Alors vous allez me dire que ça ne veut rien dire « un commentaire constructif » et vous auriez raison. Pour apporter de la valeur quand vous allez laisser un feedback, il faut que vous aillez de l’empathie et du temps. Vous devez vous mettre à la place de votre graphiste, du travail qu’il a fait, de la manière dont il a travaillé et surtout de la démarche créative.

A partir de là, faites la comparaison avec le briefing créatif, par rapport aux besoins utilisateurs, et vous pourrez ainsi livrer un commentaire objectif et constructif. Cependant, cela demande du temps et de la réflexion. Il faut que vous vous posiez les bonnes questions. Nous restons sur le même axe, il faut toujours chercher à prendre du recul.

 

Etre précis dans ses remarques

Soyez simple, précis et factuels quand vous faites un commentaire à votre graphiste. Ne cherchez pas à utiliser des buzzwords pour communiquer une idée ou un ressenti. Faites les choses simplement, dites avec honnêteté ce que vous pensez mais en gardant à l’esprit que vous ne devez en rien juger le travail de votre graphiste.

Quelle méthodologie à utiliser pour donner un feedback à son graphiste ?

La méthode d’Ed Catmull

1/ Quel est l’objectif de cet article / ce design / cette page ?

2/ Quels éléments du projet peuvent faire la différence sur le résultat final ?

3/ Mes remarques aident-elles à améliorer les éléments indispensables à la réussite du projet ? Pourquoi ?

Laisser un commentaire